/Accueil > fellation pipe

Une gobichonneuse très inventive pour adouber les godilles défaillantes dans sa gargouanne de carpe, aucune ne résiste au fourbissage de son chiffon rouge, elle ne lésine pas sur un assaisonnement lubrificateur en biberonnant les tiges, la récompense est un coulis munificent qui lui dégouline dans l'arrière-gorge dont elle s'empiffre à grosses goulées. 0↓ 1↑

C'est pas la mer à boire, un abreuvoir multi-phallique pour une cure d'aura seminalis pour buveuses qui glougloutent sous les geysers impromptus. Une pression roule-boules des zygomatiques qui libère le trop plein de rigoles dégourdissantes dans une fellation à concurrencer la veuve poignet. Se faire fourrer la boccabelle par une flopée de triquebilles pour une traite dégorgeante qui éclabousse cette vidéo d'éjaculation apaisante. 0↓ 1↑

Pas question de mollir dans l'entonnoir de cette picoleuse qui s'attelle à un vigoureux polissage de la troisième jambe de ce largottier, handicapé par une ogive mastodontesque. Elle va pouvoir se rincer la dalle lorsque la pression se relâche en une cascade surabondante et en a plein le lampion de cette grande cuvée qui déborde dans sa gargouille fellatrice. 0↓ 1↑

Avec sa clapette appointissante cette mutine pignoche flatteusement un collet empourpré dans son embouchure, fait juter le hochet velouté dans une postillonnade crémeuse qui lui inonde la trombine. Pour désamorcer la goupille cette fellatrice décalotte le dôme à l'étouffade dans un embrochage des mandibules pulpeuses, une décrue désaltérante vient submerger la digue de ses dominos. 0↓ 1↑

Des tripatouillages linguaux qui décoiffent un chantepleure en un tour de patins avec cette vendangeuse de castagnettes, cette succube te bichonne la corolle et soutire la béchamel dans une besognette languée. Shampouineuse de sucre d'orge pour un pompage dépuratoire d'une bistoquette qui explose en un geyseur albugineux à lui démonter le larynx. 0↓ 1↑

Cette butineuse vient de se choper un barreau violine dans sa cavité suceuse ajustée sur ce butin pulseur qui ne peut résister à sa friction labiale et jute en salves diluviennes. En cadence une goule vampirique pompe un tricotin noueux dans des allers-retours toniques qui délivre un geyser submergeant sur ses ventouses haletantes sortez les parapluie pour observer cette vidéo d'éjaculation proche de l'ouragan torrentiel. 0↓ 1↑

Présenter les armes à la gargue d'une rinceuse qui te baratte une colique bâtonneuse dans son infundibulum lippu. Un noceur se fait tailler une trompette à la neige par une forcenée de la sucette, la calpette bien pendue pour shampouiner popaul entre ses bades distendues. La bocabelle ventousée aux bulbes se sustente à d'épaisses couleuvrines qui lansquinent des averses émulsionnantes. 0↓ 1↑

Cette churlupeuse s'est prise une écharde balèze jusqu'à la garde dans son groin, la grande vergue tendue entre ses pampines vermillons de bacchante elle turlutte un jonc décapoté qui explose en une cascade écumeuse. Cette baffreuse s'envoie des pomplards à tire larigot au zinc des pompeuses, siphonne le trop plein dans son suçoir élastique à se faire sauter les dominos. 0↓ 1↑

Une potière façonne une gargouille fusiforme dans son clapet, dans un pressurage qui t'essore les balottes en un tour de chiffe. Ici pas de pénurie les pompes sont ravitaillées 24H sur 24 au grand bonheur des vendangeuses qui viennent s'approvisionner en super. Ces siroteuses pomponnent les trompinettes à leur démantibuler la crête afin de récolter leur pitance. 0↓ 1↑

Afin de jouer de la clarinette à la perfection cette sulfureuse s'exerce sur des saucisses bien chaudes qui lui musclent les malaires, aspire de succulentes nouilles dans sa goule de batracienne. Aucun problème pour recharger les accus avec cette prise compressante où on t'allume la mèche pour des cajoleries baveuses dans un bec de pélican. 0↓ 1↑

Une tritureuse cajole le totem flamboyant d'un maître queux avec sa calpette de tamanoir qui lui enrobe le jonc, lui presse les roustons et fait cul sec lorsqu'il lui lancequine dans la cornue sa mélasse détergeante. A un pipe-line portable une brouteuse de glands pomponne un dôme moiré entre son museau tubéreux, s'avitaille le gosier et chopine une écume foutrale. 0↓ 1↑

Pour une dégustation de nectar aux antioxydants, il faut savoir accélérer de concert les muscles labiaux. Des gaillards s'extravasent dans les embouchures de diablesses qui s'envoient un petit dernier pour la route, total foutre sur lit d'épithéliums, elles sont toutes barbouillées de ruisselets blanchâtres à même les pommettes elles pompent jusqu'à plus soif une bande de copains passés se faire écluser les burettes. 0↓ 1↑

1
0↓ 378↑ prod 0% maj 15mn sur 48h
SEXREF